Tutoriel planner mensuel 3 choses à faire avant la réalisation

Après le webinaire sur le "Planner" mensuel, j'ai fais passé un questionnaire qui a révélé un problème non technique, celui qui précède la réalisation dudit "Planner" qui est en bon français un aide mémoire qui permet d'un seul coup d’œil de visualiser les choses les plus importantes à faire pendant le mois. 


Plutôt que de mettre la charrue avant les bœufs, j'ai modifié mon programme pour vous proposer une rapide synthèse des 3 étapes qui vous aideront à créer un document vraiment efficace. En effet, à quoi bon savoir créer un aide mémoire si ce que vous y mettez ne vous aide pas plus dans l’exécution de vos tâches ?


Un planner n'est pas un doublon de votre agenda, comme j'ai pu l'entendre ici et là. Il n'est utile que pour certaines personnes. 

- celles qui ont plusieurs activités, qui doivent les prioriser et n'y arrivent pas forcément.

- celles qui ont besoin d'un document à la fois lisible sur leur portable et disponible en support papier. 


Par exemple les deux personnes qui ont servies de modèles pour le webinaire que j'évoque dans cet article sont respectivement Louise professeure, membre très active d'une chorale et créatrice de bijoux fantaisie à ses heures perdues, et, Martin développeur dans une entreprise sociale et solidaire, membre très actif d'une association écologique, et potentiellement porteur d'un projet de start up. 

Si nous avons pu réaliser un planner efficace pour l'un et l'autre, c'est parce qu'avant, ils ont répondu à un questionnaire qui m'a permis de voir l'ensemble de leurs activités, leurs points forts et mettre l'accent dessus pour réaliser le document. 

1° Première étape faire une liste de toutes de vos activités

Eh oui, çà a l'air bateau dit comme çà, mais la plupart du temps, lorsque vous répondez à la question que faites vous dans la vie ? vous n’énumérez pas toutes vos activités. Or, dans ce cas précis, pour mettre de l'ordre, il faut tout avoir, et, la liste est ce qu'il y'a de plus simple  faire.


2° Choisir trois priorités maximum et y mettre une date butoir

C'est la partie qui nous pose à tous le même problème, évidemment que je m'inclus dans le lot, sinon pourquoi aurais-je créer mon planner ? En effet, nous avons tendance à oublier qu'une journée ne compte que 24 heures et qu'avoir une to do list longue comme le bras sans priorités, ni date est le meilleur moyen de commencer 1000 choses et de n'en finir aucune.  C'est dur au début de couper dans le lard en ne choisissant que 3 priorités par activité, mais au final, vous verrez que vous arriverez à vos fins sans stresser.


3° Miser sur vos points forts  pour vos actions du mois

Encore une fois, la tendance générale est à mettre en avant, ce que l'on ne sait pas faire, ce qui nous pose problème plutôt d'insister sur nos atouts. Que faites vous le plus facilement, le plus rapidement ? Qu'est ce qui vous aide à mémoriser que ce soit les appels à passer, les messages à envoyer et j'en passe ? Par quoi ou par qui êtes vous motivés d'une manière générale ?  En répondant à toutes ces questions, vous saurez quels éléments ajouter à votre planner pour qu'il soit une aide véritable, et, non un gadget de plus pour se donner bonne conscience. Louise et moi par exemple sommes sensibles aux citations de motivations, d’où leur présence, Martin en revanche à choisi un personnage d'une série, c'est une sorte d'alter ego en mieux qui le booste, donc on l'a ajouté à son aide mémoire, et le fait de voir en permanence est un élément qui le motive. Dont acte ! 

Voilà j'espère que cette rapide synthèse vous aidera, et la prochaine fois nous pourrons explorer la création en elle-même.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre commentaire