Tutoriel planner mensuel (part 3) évaluer pour mieux avancer


Sans le  webinar* ou webinaire  "Comment réaliser son planner mensuel" avec Powerpoint sans y passer un siècle du mardi 31 janvier dernier, je n'aurais sans doute pas créer cette troisième partie consacrée à son évaluation. Tout a commencé par la création avec ce tutoriel, puis la possibilité de le télécharger, et là je vais conclure en proposant une solution d'évaluation. 


Avant d'entrer dans le vif du sujet, mettons les points sur les "i", cet article ne s'adresse qu'à ceux qui sont déjà dans inscrits dans une logique de planification. Qu'il s'agisse de planner journalier, à la semaine ou mensuel, pour qu'il soit utile, il faut l'évaluer comme n'importe quel outil, de manière à l'adapter, le modifier ou le changer en fonction de vos besoins.  

Comment évaluer votre planner ? Face à ce genre de question, je reviens aux fondamentaux. Quelle est la base ? Pourquoi l'avoir fait en premier lieu ? Moi par exemple, j'en ai absolument besoin parce que je suis sur plusieurs dossiers différents en même temps, et, tous ne sont pas prioritaires au même moment. Ainsi avoir un seul document sous les yeux qui me rappellent les dates, moments et rendez-vous clés me permet de gérer et le cas échéant d'ajouter une tache ici et là sans que cela ne prête à conséquence. 

Donc mon conseil dixit astuce pour évaluer votre planner mensuel, c'est de :

 - revenir au point de départ.
 
 - retirer ou déléguer ce qui revient de manière récurrente et qui n'est jamais fait.
 
 - réduire sa liste de moitié en utilisant la méthode de l'incendie.

Dernier point important : ne criez pas à qui veut bien l'entendre après une tentative : " çà ne marche pas ce truc". Parfois, c'est vrai, toutes les recommandations proposées ici ne conviennent pas à tout le monde, çà je vous l'accorde, et je suis la première à le spécifier. Ceci étant dit. A certain moment, cela me semble un peu simple de dire que quelque chose ne fonctionne pas, si par ailleurs, on ne l'utilise pas comme il faut. Par exemple, si votre aspirateur a besoin que l'on y ajoute une brosse pour qu'il fasse son travail, et qu'après avoir parcouru la pièce de long en large, vous déploriez la faible capacité de l'appareil, alors que vous n'avez pas placé la brosse, admettez que c'est faire preuve d'une flagrante mauvaise foi n'est-ce-pas ? Cela m'arrive plus qu'à mon tour, je vous rassure. SouRIRES !  

L'erreur est humaine, persévérer dans l'erreur est aberrant. Si  l'on désire vraiment être utile aux personnes auxquelles l'on s'adresse que ce soit dans le cadre associatif ou en tant que solopreneur, le mieux à mon sens est de ne pas conclure trop vite, de recommencer pour être certain que tout est bien fait dans les règles et si vraiment cela ne fonctionne pas, il y'a toujours d'autres alternatives.

Sur ce, je vous invite à me tenir au courant de vos expérimentations, ce qui fonctionne merveilleusement, bien ou alors pas du tout.

*Webinar : mon choix de la version anglaise est purement stratégique pour le référencement naturel. Google étant mon meilleur ami, puisqu'il indexe mieux (pour ne pas dire quasi exclusivement...) le terme anglais. Smiles !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez votre commentaire